• Double racket

    On peut le voir sur ces deux photos des extrémités nord et sud du hall de la gare Montparnasse, la commande publique (ici deux grandes fresques de Vasarely masquées à l'arrière plan) passe allègrement par perte et fracas lorsqu’il est question de monopoliser l’espace public à des fins commerciales. Ici, c’est Apple qui procède, pour son Ipad, à un véritable matraquage en toute légalité. 

    Double racket

    Double racket

    On comprend mieux dans ces circonstances comment les « gens » en arrivent à fondre littéralement pour ces gadgets ( produits en Chine dans les conditions que tout le monde sait, … mais toute moralité humanitaire se volatilise lorsqu’il s’agit d’être au goût du jour). L’ironie du sort veut que les visuels utilisés par Apple pour promouvoir son machin sont précisément des … œuvres d’art. Banco : vous pouvez donc voir sur ces deux photos - simultanément d’un seul coup d’œil - deux rackets d’une multinationale sur l'espace public et sur la culture !

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :